Focus sur le Sauvignon blanc

- Catégories : Nos découvertes de vins
star
star
star
star
star

La culture du sauvignon blanc est aujourd’hui mondiale ! Sa production débuta à Bordeaux puis dans la Vallée de la Loire. Les vins blancs qui en résultent  sont : des vins secs très aromatiques jusqu’à des vins moelleux ou liquoreux. Alors, découvrons l’évangile de ce cépage blanc haut en couleurs, ses caractéristiques, son implantation, ainsi que diverses associations accords mets & vins.

Sa généalogie

Le sauvignon blanc a une parenté auprès du savagnin, qui aurait lui-même à l’époque, ses origines dans la région bordelaise. « Savagnin » serait la contraction de deux mots : sauvage et savignin. Le premier terme s’expliquant par le fait que la vigne elle-même étant sauvage avant d’être domestiquée. Les premières grappes de sauvignon blanc ont été trouvées en 1736 dans les Graves puis à Pouilly-sur-Loire en 1783.

Un cépage contemporain appréciant les régions septentrionales

C’est un fait, ce cépage est fragile et l’est surtout en matière de coulure, dés lors on le retrouve souvent dans les latitudes nordiques. Cependant, il apprécie aussi le soleil pour que ses raisins arrivent à pleine maturité.

En d’autres termes, il lui faut une viticulture moderne qui maintient et contrôle ses étapes de maturité. Sur ces points précis et rigoureux de nombreux viticulteurs répartis dans le monde entier excellent.

Voici les principaux vignobles français où l’on retrouve le sauvignon blanc :

• Bordeaux (les Graves) qui est son berceau principal,
• La vallée de la Loire dont Pouilly-Fumé, Sancerre principalement, mais aussi Reuilly et Quincy sans oublier Menetou Salon,
• Saint-Bris en Bourgogne où il a une toute petite place,
• Le Languedoc,
• Et le Massif Central.

Aujourd’hui, le sauvignon occupe près de 25 000 hectares en France.

A l'étranger

En dehors de la France, le sauvignon a aussi trouvé une place. Voici quelques pays attachaient à sa culture :

• Le Nord de la Californie,
• Le Mexique,
• Le Chili,
• L’Italie,
• L’Espagne,
• Le Portugal,
• L’Afrique du Sud,
• L’Allemagne (Pfalz et Rheinhessen)
• Et enfin la Nouvelle-Zélande. Aujourd’hui, en terme de production mondiale, la Nouvelle-Zélande est devenue le second pays producteur. La Nouvelle-Zélande a acquis un véritable succès notamment pour les sauvignons de Marlborough qui sont régulièrement élus meilleurs vins blancs au monde dans différents classements.

Les caractéristiques du sauvignon blanc

Dans les vignobles, on reconnaît le sauvignon par son jeune rameau à l’extrémité cotonneuse, d’une couleur blanche avec un liséré caraminé. Tandis que les feuilles encore jeunes sont jaunâtres et duveteuses. Une fois sa maturité acquise, les feuilles à 5 lobes acquièrent des sinus latéraux étroits avec des fonds aigus. Quant aux grappes, elles sont de petite taille et à caractère tronconique. Certaines sont mêmes ailées et plus compactes. Enfin, vous trouverez des baies jaunes dorées avec des nuances de vert. Comme déjà évoqué, le sauvignon apprécie les territoires calcaires aux climats frais. Ce cépage est de caractère plutôt vigoureux, si bien qu’il nécessite un contrôle plus attentionné de son évolution dans les divers vignobles de production.

De plus, le sauvignon est sensible à la pourriture grise et ce dernier favorise, selon la qualité du millésime, la production de vins blancs moelleux voire liquoreux.

Objectivement, le sauvignon blanc présente les caractéristiques suivantes :

• Des arômes variés selon le terroir de plantation. Cela peut aller du bourgeon de cassis, au buis, les diverses variétés d’agrumes ou bien des arômes de fleurs blanches (genêts ou acacias) ou de fruits blancs (pêche)


•  Une couleur clair jaune citronné avec des reflets verts dans sa jeunesse, puis plus contre dans le vieillissement,

• Un vin blanc sec et minéral,

• Ou également un vin moelleux voire liquoreux selon la densité de sucres résiduels,

• Un potentiel de garde entre 2 et 8 ans est trés possible. Certains types de sauvignon issus de terroirs plus argiles et silicieux peuvent être conservés plus d’une décennie et ainsi atteindre des arômes de truffes. Pour les vins moelleux, ils sont quant à eux quasi-immortels !

A table

Pour une dégustation harmonieuse, penser aux accords Mets & vins judicieux, la présentation plus haut détaillée doit vous servir de bases. En ce qui concerne le sauvignon blanc, il est par nature associé à la fraîcheur et par conséquent au « vert « : les légumes : petits pois, fèves, poivrons, fenouils, asperges…

Également… Idéalement … les fruits de mer et les poissons accompagnés d’herbes fraîches. Fumés ou grillés, les poissons seront des partenaires opportuns auprès des vins issus de ce cépage. Il y a aussi les ceviches et les carpaccios de poissons tels que le bar ou dorade. Accompagnés d’une huile d’olive de qualité et d’un poivre exotique. L’excellence de l’accord résidera sur cette composition !

Les fromages. Évidemment les fromages ! Les fromages de chèvre, tous !

Veuillez vous connecter pour noter cet article

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire