A

A comme :

Acidité :Tous les vins contiennent de l’acide. Il faut distinguer l’acidité volatile de l’acidité fixe. L’acidité volatile donne au vin du bouquet . Mais lorsque la dose d’acide est trop importante, le vin est « piqué ». L’acidité fixe donne au vin de l’harmonie.

Acerbe : Un vin qui a du mordant et des tanins peu mûrs laissant un goût fortement amer et acide en bouche, du à un manque de maturité des raisins.

Acescence : Etat d’un vin qui présente des arômes et des goûts de vinaigre.

Acide/Acidité : Une des quatre saveurs du goût, ressentie en bouche sur le côté de la langue. Un élément primordial dans la fraîcheur et la longévité du vin.

Acre : Un vin désagréable, du à des dérivés acétiques qui lui donnent un goût astringent et acerbe.

Aérien : Un vin qui est fin, léger et fluide.

Agressif : Un vin dont l’astringence et l’acidité dominent.

Aimable : Un vin sans prétention mais qui fait plaisir.

Alcool : Pour obtenir un degré d’alcool, il faut environ 20 grammes de sucre. L’alcool est la base du vin, c’est aussi un agent conservateur. Mais en aucun cas le goût de l’alcool doit dominer. Un excès d’alcool dans le vin lui donne un caractère brûlant et asséchant.

Alcooleux/alcoolé : Un vin dont l’élément alcool domine sur le reste.

Amer : Une des quatre saveurs du goût, ressentie à l’arrière de la langue. Présente dans tous les vins. Un excès amène à l’astringence.

Amertume : Une des quatre saveurs du goût, ressentie à l’arrière de la langue. Présente dans tous les vins. Un excès amène à l’astringence.

Ample : Un vin qui a du volume en bouche avec de la légèreté.

Anguleux : Se dit surtout d’un vin rouge dont l’acidité est dominante et qui ne présente aucune rondeur.

Animal : Une des familles des arômes qui annoncent l’évolution d’un vin. Le musc, la fourrure, le cuir, la viande séchée, etc…

Anis : Un arôme typique de certains vins blancs.

AOC : Appellation d’origine contrôlée.

Apre : Un vin assez dur, présentant des aspects de verdeur et d’astringence sans élégance.

Aqueux : Un vin qui présente les caractères de l’eau.

Arôme : L’arôme regroupe l’ensemble des composés perçus par l’odorat. La plupart des arômes proviennent du raisin. Il existe des vins fruités, des vins terreux, qui ont le goût de champignon, de sous-bois, de terre du jardin, de feuilles séchées, des vins épicés, qui possèdent l’arôme de cannelle, clou de girofle, poivre noir et épices indiennes, des vins aux accents d’herbes aromatiques telle que la menthe, foin, romarin, herbes de Provence. Une partie de l’arôme disparaît durant la fermentation et avec le temps.

Aromatique : Un vin qui présente une richesse d’arômes de plusieurs styles qui deviendront le bouquet avec l’âge. Certains cépages font des vins aromatiques : muscat, sauvignon par exemple.

Arrière bouche/goût : La persistance de certaines saveurs en bouche dont on peut ressentir l’impression gustative et olfactive assez longtemps.

Astringence : Apportée au vin par les tanins encore jeunes, en principe dans les vins rouges. Elle s’adoucit au fur et à mesure que le vin vieillit et peut être un facteur de longévité ou de déséquilibre lorsque qu’elle est dominante.

Assemblage : Consiste à mélanger dans une cuve plusieurs vins issus de cépages différents qui ont fermenté de manière indépendante.

Attaque : Nous appelons attaque la première impression du vin en bouche. Elle peut être franche, souple, discrète ou inexistante.

Attrayant : Attractif, séduisant, plein de charme.

Austère : Se dit d’un vin dont les tanins et l’acidité dominent et donnent de la dureté au vin, en l’absence de fruité et de chair. Un défaut de jeunesse souvent.

Authentique : Un vin qui est conforme à son appellation, à son cépage, à son terroir.