P

P comme :

Parfumé : Un vin dont les arômes font penser à un parfum.

Passerillé : Un vin qui a été obtenu à base de raisins surmûris sur pieds, sur fil de fer, sur claies ou sur de la paille, comme le Passito italien par exemple.

Pâle : Un vin à peine colorée et totalement translucide.

Pâteux : Un vin qui colle au palais car riche en sucre et avec peu d’acidité, typique des vins chaptalisés en général.

Perlant : Se dit d’un vin ayants une légère effervescence à peine prononcée. Comme les muscadets sur lie ou encore les Gaillac.

Persistant : Se dit d’un vin qui a une bonne longueur et qui laisse des sensations gustatives même après sa consommation. C’est la preuve d’un vin de qualité.

Piqué : Un vin qui a une odeur et un goût aigre comme le vinaigre.

Plat : Un vin sans aucun goût et sans relief, manquant d’acidité et ayant peu de matière.

Plein : Un vin qui remplit bien la bouche, car charnu et riche en matière.

Plombé : Concerne la couleur grise qu’ont certains vins qui commencent à se troubler.

Pourri : Se dit du goût du vin qui est issu d’une vendange dont certains grains étaient moisis par la pourriture grise. Le vin manque alors de netteté et peut avoir un nez de moisi.

Primeur : Se dit d’un vin qui a des caractères de jeunesse souvent en relation avec le cépage. Se dit également des grands crus mis à la vente six à huit mois après les vendanges, avant leurs mises en bouteille deux à trois ans plus tard.

Puissant : Se dit d’un vin généreux en alcool, riche en matière et en substance tannique. Un vin corpulent et assez fort. Tels que certains Pauillac, vins de la Vallée du Rhône, de la Côte de Nuits, d’Espagne et d’Italie.

Phylloxéra : Maladie de la vigne due à un petit puceron. Venu d’Amérique, le phylloxéra détruisit les 3/4 des vignes françaises à la fin du 19ème siècle. La technique du greffage a permis de sauver la vigne française.

Primeur : Vin élaboré rapidement. Les primeurs peuvent sortir des chais dès le 15 novembre.